Recherche translationnelle

NuMeCan vise à favoriser le transfert de connaissances au profit de la population, en renforçant la recherche translationnelle de et vers les patients. Ceci est facilité par la forte implication des praticiens de la santé, médecins (cliniciens et biologistes) des pharmaciens, et des odontologues dans les 3 équipes. 

Un groupe de travail, comprenant à la fois des cliniciens et des biologistes, explore en particulier les maladies métaboliques et nutritionnelles qui ont un impact systémique et peuvent ainsi s’exprimer au niveau de différents organes.  Il favorise les échanges entre des disciplines médicales complémentaires pour améliorer la recherche translationnelle.

Le projet s’appuie sur une base de données cliniques partagée, construite par les cliniciens de NuMeCan, permettant d’étudier les maladies ayant un impact sur un plan global en incluant des approches épidémiologiques, biologiques et génomiques. Ces approches multidisciplinaires favorisent la recherche cognitives et cliniques de pathologies à retentissement systémique.

Comments are closed.