Imagerie

PRISM : Plateforme de recherche en imagerie et spectroscopie multimodale (Contact au sein de l’Unité : David Val-Laillet)

Plateforme de Recherche en imagerie et spectroscopie multimodale (PRISM) et ses quatre composantes : Agro-SCANs (responsable hors NuMeCan : M. Musse), Ani-SCANs (responsable hors NuMeCan pour Ani-Scans : C.H. Malbert), Bio-RMN (responsable hors NuMeCan : A. Bondon) et Bio-SCANs (responsable hors NuMecan : Pierre-Antoine Eliat). Coordination PRISM hors NuMeCan : F. Mariette ; contact PRISM au sein du NuMeCan : D. Val-Laillet, david.val-laillet@inrae.fr).

La plate-forme PRISM (Plate-forme de Recherche d’Imagerie et Spectroscopie Multimodales) constituée de quatre composantes, Agro-SCANs, Ani-SCANs, Bio-SCANs et Bio- RMN, s’appuie sur les compétences scientifiques d’unités de recherche sous la tutelle de l’Université de Rennes 1, de l’Université d’Angers, de l’INRAE et du CNRS. L’expertise de PRISM concerne aussi bien le domaine biomédical que la biologie structurale et les interactions moléculaires, la chimie, la physiologie végétale et animale ou encore les sciences de l’aliment.
PRISM (https://www.pf-prism.org/) dispose d’un ensemble technologique recouvrant plusieurs modalités d’imagerie : scintigraphie, IRM, TEP, scanner X. Ces équipements d’imagerie sont complétés par plusieurs spectromètres RMN offrant une large panoplie d’applications.
A Rennes, les composantes Bio-RMN et Bio-SCANs sont des plateformes de Biosit (https://biosit.univ-rennes1.fr). A Angers, la composante Bio-SCANs est une plate-forme de la SFR ICAT 4208.

La composante Ani-Scans rassemble des compétences et des équipements spécifiques dédiés à l’imagerie des grands animaux (porcs et miniporcs), notamment : un tomographe à émission de positrons pour l’imagerie fonctionnelle et moléculaire de plusieurs organes (principalement du cerveau) ; une gamma-caméra à tête unique pour l’imagerie digestive; une gamma-caméra à deux têtes pour l’imagerie fonctionnelle et moléculaire de plusieurs organes ; un scanner X pour l’ensemble du corps ; et un échotomographe Doppler. Toutes les salles d’imagerie sont équipées d’un poste dédié à l’anesthésie et à la surveillance multiparamétrique. Plusieurs animaleries radioprotégées sont disponibles pour l’hébergement des porcs et des miniporcs avant et après l’imagerie.

Les composantes Agro-Scans et Bio-SCANs regroupent des compétences et des équipements spécifiques dans le domaine de la résonance magnétique nucléaire (RMN), que ce soit en spectroscopie ou en imagerie préclinique. Plus particulièrement, elle offre l’accès à deux IRM « cliniques » 1,5 T et 0,2 T adaptées aux modèles porcins (Rennes), deux IRM « précliniques » adaptées aux modèles rongeurs 4,7 T (Rennes) et 7 T (Angers), et un système de micro-imagerie IRM 11,7 T adapté au petits échantillons (Rennes). Sur le site d’Agro-Scans, où sont réalisées les IRM sur modèle porcin, une animalerie agrémentée permet l’accueil d’animaux en amont et en aval des séances d’imagerie réalisées sous anesthésie générale avec du matériel compatible en IRM.

L’équipe NuMeCan EAT (INRAE) a développé une expertise en IRM cérébrale in vivo du porc, en plus de l’expertise historique de l’INRAE en imagerie nucléaire du porc. Ces développements ont ouvert la voie à de nouveaux domaines de recherche, notamment l’exploration des réponses cérébrales à la stimulation visuelle, acoustique ou olfactogustative par IRM fonctionnelle, mais aussi par IRM anatomique, spectroscopique ou de perfusion cérébrale. Ces recherches sont menées dans le cadre de l’évaluation de différentes stratégies thérapeutiques en matière de nutrition et de santé, y compris l’utilisation d’ingrédients alimentaires fonctionnels, la chirurgie bariatrique, l’électro-acupuncture ou la transplantation d’organes. La forte synergie entre l’expertise scientifique de NuMeCan, les approches technologiques et méthodologiques combinées de la plateforme PRISM, de l’UE3P (https://www6.rennes.inrae.fr/ue3p/), du CSCGA (https://numecan.fr/cscga/) et de l’animalerie ARCHE constitue une offre complète et pleinement opérationnelle associant imagerie, chirurgie et gestion expérimentale dédiée aux modèles porcins et rongeurs.

La plate-forme PRISM est membre :

  • du réseau Biogenouest regroupant des plateformes de Bretagne et des Pays de Loire.
  • du réseau IBISA regroupant des plateformes nationales reconnues pour leur développement R&D et leur ouverture à l’ensemble de la communauté scientifique.
  • de l’infrastructure nationale France Life Imaging
  • de l’infrastructure nationale AnaEE
  • PRISM est certifiée ISO9001 depuis 2013.

Logo BiositLogo SFR 4208Logo BiogenouestLogo IbisaLogo France Life ImagingLogo AnaeeLogo Certification



ImPACcell (A. Corlu; IBiSA): Ce plateau repose sur : L’automatisation et la robotisation de la distribution de cellules et de produits dans des dispositifs parallélisés de culture cellulaire (plaques 96 puits, microsystèmes) à l’aide de pipettes multicanaux ou d’un spotter adapté aux microsystèmes et aux microvolumes (voir Equipements). L’accès à une panoplie de lignées cellulaires humaines représentatives de différents tissus ou de tumeurs chez l’homme. La plate-forme a constitué ses propres « master » et « working banks » pour chacune des lignées proposées. Elles sont issues de la banque Européenne ECACC ou d’une structure officielle de distribution, et entretenues selon les normes de qualité ISO 9001. Il s’agit de lignées de peau (2), colon (2), rein, foie (2), poumon, prostate, sein.
Une démarche d’analyse largement expérimentée incluant : un premier niveau de screening basé sur la recherche d’un effet toxique aspécifique et la mesure de l’efficacité bioactive des molécules par l’établissement d’une gamme dose-réponse (IC50) comparative sur les différentes lignées cellulaires. un deuxième niveau de screening visant à identifier ou confirmer l’effet bioactif ciblé par la réalisation des tests biologiques appropriés.
Les utilisateurs des laboratoires ou des sociétés confient la réalisation de l’ensemble du test aux ingénieurs de la plate-forme. La plate-forme fournit les résultats sous forme de tableaux, courbes ou histogrammes selon la demande, et restitue les images si besoin. Un commentaire accompagne ces résultats et pose les éléments de la discussion scientifique qui doit suivre.
Site web: http://imagerie-puces-a-cellules.univ-rennes1.fr/ Page web sur le site de Biosit:https://biosit.univ-rennes1.fr/

Comments are closed.